Costa Rica, une destination de voyage centrée sur la nature

Une jungle protégée compose le quart de la superficie de la Costa Rica. Ce qui offre une grande richesse faunistique et floristique à ce pays. Des singes-araignées et des quetzals ont d’ailleurs élu domicile dans cette nature verdoyante. La biodiversité combinée aux plages et aux volcans forme un panorama idyllique. Ce sont des raisons qui attirent les touristes vers cette destination de rêve et de découverte. Et pour couronner le tout, l’accueil sympathique et chaleureux de la population est mémorable.

À la découverte des parcs nationaux du Costa Rica

Au creux du parc de Tenorio sont nichés des espèces animalières comme les tapirs, les agoutis ou les pumas. En plein centre de la réserve se trouve la rivière du Rio Céleste, très prisée par les visiteurs. Cette chute d’eau bleutée provient de nombreuses fontaines géothermiques chargées en souffre, d’où le chuchotement des bulles. Accessible uniquement en bateau, Tortuguero ou la petite Amazonie, accoste les Caraïbes. La région tient son nom des tortues qui y résident, les espèces marines géantes y viennent l’été pour la pondaison. Une traversée des mangroves en barque laissera aux voyageurs l’opportunité de voir les singes-araignées et les caïmans.

Le long de l’Océan Pacifique se trouve le parc national de Manuel Antonio. Le pépiement des oiseaux et les cris des singes berceront les visiteurs qui le sillonneront. Les mammifères, les reptiles ainsi que des papillons se faufileront entre les feuillages, pour le plaisir des touristes.

La beauté marine du Costa Rica

Costa Rica est riche en attractions aquatiques. Marco Vasco Costa Rica les fait découvrir pour le bonheur des touristes. Dans le Pacifique, l’île Cocos fut la terre d’asile des pirates qui traquaient les Espagnols, un archipel désertique et mystérieux. Sa légende inspira le célèbre romancier Stevenson qui le surnomma « l’île au trésor ». Se baigner au milieu des poissons dans ses eaux claires est un enchantement.

Lors d’une plongée, la vue des requins-marteaux ou des requins-baleines, des dauphins et des raies mantas, est un grand exploit. Au nord-ouest est située la péninsule de Nicoya avec ses 100 kilomètres de plages. Un lieu prisé par les passionnés de surf et de plongée. Ici se trouve la station balnéaire de Tamarindo où les houles chaudes du Pacifique s’écrasent sur le sable blanc. Ceux qui visiteront Playa Grande seront face aux tortues géantes venues y pondre leurs œufs.

Les richesses faunistiques de Costa Rica

À Bahia, dans les eaux d’Uvita, les baleines à bosse et les dauphins se rallient dans une chorégraphie aquatique. C’est un merveilleux spectacle qui s’offre aux visiteurs. Sous le pont de Rio Tarcoles, plusieurs gros crocodiles s’installent sur chaque côté pour profiter du soleil.

Le Quetzal, cet oiseau vert à la longue queue, est l’emblème du pays. Pour le repérer, les curieux iront dans les hauteurs ou les zones froides, équipés de jumelles. Au jardin des colibris, à Monteverde, ou dans le parc de Santa Elena, précisément au café Colibri, se trouve cette espèce volatile.